COMMUNIQUÉ (Québec) – Slow Food Montréal déçu du Livre vert

COMMUNIQUÉ

Mercredi 8 juin 2011 – Montréal

Slow Food Montréal est déçu par la publication du livre vert déposé par le ministre Pierre Corbeil en ce mardi 7 juin 2011. En effet, ledit document ne fait mention que de quelques grands principes sans mesure ou orientation concrète.

 

Il est dommage que la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois n’ait pas permis de déboucher sur un document plus précis du ministre, ce qui exige de recommencer les consultations publiques.

 

Cependant, Slow Food Montréal souligne positivement le changement de vision du ministère qui consiste à prendre acte de l’ensemble des acteurs des communautés de la nourriture dans l’élaboration de la future politique bioalimentaire du Québec.

 

Par contre, nous voulons rappeler au ministre que des changements plus profonds sont nécessaires pour assurer la survie des fermes et entreprises agroalimentaires québécoises.

 

D’ailleurs, Bobby Grégoire, président de l’organisme, a déclaré être inquiet vis-à-vis de nombreuses problématiques ignorées par le document. Par exemple, « Aucune mention n’est faite quant à la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) et leur traçabilité dans nos produits de consommation et de la nécessité de soumettre les produits alimentaires importés aux mêmes règles et standards qui sont imposés à nos producteurs. »

 

De plus, le président rappelle au ministre l’importance de donner une grande place à la réalité des petits producteurs dans la future politique bioalimentaire, ces derniers étant souvent oubliés.

Finalement, Slow Food Montréal désire voir l’accréditation syndicale unique remise en question. Pour nous, il en va d’un droit fondamental et démocratique pour les producteurs du Québec d’avoir libre droit d’association.

 

À Propos de Slow Food Montréal

Fondé en 2001, Slow Food Montréal est un organisme faisant partie du mouvement Slow Food International. Ce mouvement, présent dans 161 pays avec plus de 100 000 membres promeut une alimentation bonne, propre et juste. Cette vision écogastronomique est basée sur le plaisir convivial de manger une nourriture de qualité, respectant le rythme des saisons.

 

Le principe de « co-producteur » y remplace celui de consommateur, en retissant les liens entre les mangeurs et les producteurs. Slow Food vise également à l’éducation au goût, la sauvegarde de la biodiversité, la promotion d’une agriculture paysanne et locale ainsi que la préservation du patrimoine alimentaire.

 

- 30 -

 

Bobby Grégoire

Président de Slow Food Montréal

(514) 240-0204

info@slowfoodmontreal.com

www.slowfoodmontreal.com