Le vin naturel est en vogue au Québec

By Bobby Grégoire

Slow Food Montréal tenait son premier événement sur les vins depuis des années au nouveau restaurant de Martin Juneau « Pastaga, vins nature et restaurant. »

Pour l’occasion, nous avions invité une multitude d’agences d’importation privée en vin à faire déguster aux membres du mouvement une sélection combinée d’une vingtaine de vins naturels.

Or, qu’est-ce qu’un vin naturel?

Il s’agit d’un vin qui est produit de la manière la plus naturelle possible et sans l’utilisation ou l’ajout de produits chimiques ou de synthèse. En bref, c’est un vin qui laisse s’exprimer le terroir et les éléments avec le moins d’intervention de l’homme possible durant le processus de croissance du raisin ou encore lors de la vinification elle-même.

Donc un vin naturel est de facto biologique?

Détrompez-vous! Un vin dit biologique est issu de l’agriculture biologique qui évite tous les intrants en agriculture, mais permet l’ajout de sulfites et produits stabilisants et autres dans le processus de la vinification. C’est pourquoi l’on parle de vin « Agrobiologique » et non de vins biologiques.

Dans l’extrême fort improbable, cela peut vouloir dire qu’un vin « agrobiologique » utilise une levure OGM à l’étape de la vinification ou que cette dernière étape est contrôlée artificiellement par l’ajout d’intrants divers. Un vin agrobiologique n’est donc pas nécessairement un vin naturel!

Oui, mais… il y a bien un mode de production certifié qui réglemente l’utilisation du terme vin naturel?

Tout comme pour l’utilisation du terme « terroir » et « artisanal », il n’existe actuellement aucun cadre légal ou de certification qui garantit qu’un vin est naturel ou non! Il en revient au consommateur de s’informer auprès de son importateur ou encore à son conseiller SAQ.

Il ne faut pas oublier qu’au-delà des vins « agrobiologiques », de nombreux vins naturels sont produits en « agriculture raisonnée » (sans certification) ou encore en

« biodynamie » (certifié par Demeter international).

Quel intérêt pour les vins naturels?

L’intérêt pour les vins naturels se fait sentir au Québec grâce aux efforts d’une dizaine d’agences d’importation privée qui travaillent à nous faire connaître des vins surprenants aux véritables arômes du terroir.

Mais bien au-delà des considérations environnementales et éthiques, c’est le goût qui séduit. Malgré que quelques sommeliers de renom aient longtemps prêché que les vins naturels vieillissaient mal, cette réputation ne tient pas la route devant des millésimes de plus d’une décennie d’âge qui sont tout à fait remarquables.

Pour faire l’expérience des vins naturels, je vous invite grandement à contacter l’une des agences suivantes ou encore de voir leur calendrier de dégustations

  • La QV (http://www.laqv.ca/)
  • Rézin (http://www.rezin.com/)
  • Oenopol (http://www.oenopole.ca/)