9 of Everything / 9 de tout

 

By/Par Cynthia Strawson, Slow Food Edmonton Leader / Chef de Slow Food Edmonton 
Originally published here
Initialement publié ici

In early December I posted a request for help.

Usually about 3 people read my blog, including me and my mom. But this time something touched a chord.

I asked you to help me raise a little bit of money so I could build “kits” of cooking-from-scratch essential tools that I would present to women who are living in an Edmonton second stage domestic violence shelter.

I was floored by the response (here’s article about my gob-smackedness in Metro News). Thousands responded, forwarded, retweeted, reposted, liked, commented on my call for help and dozens volunteered and donated. I would come home from work and find piles of things at my front door!

Coordinating these kitchen kits is the very least I could do to pay forward the kindness and many supports I’ve received over the decades. As a child of an abusive home, I remembered what it was like to feel alone in the struggle to heal (believe me, you get there eventually!). Physical, emotional and sexual violence isn’t something we talk about every day. But far too many people experience it every day.

Those with the guts to move on are champions to me. So the 9 women living at LaSalle shelter were almost an entire football team of champions!

About $3,400 and dozens of items were donated. I shopped frantically for three days after work (thank goodness for friends with vehicles that can hold quantity). Keeping our eye on the prize we bought “9 of everything” so that we could create 9 identical gifts for all the women.

For a few days, my house was over run with piles of 9 of everything. Many friends came to my home to help build the kits. I gave each volunteer a cookbook and a jar of thank you pickles (using the recipe we taught at the very first shelter class).

Ultimately, we created 9 of the most spectacular gifts we could give to these champs.

The day we handed out the presents was our last class at the shelter and Terra Madre Day – a day of global action where every community in the world is invited to do something that connects local food, community, economy, joy and sustainability. A team of Slow Food Edmonton volunteers and I prepared food, shared stories and stood shoulder to shoulder with these women. Laughter and warmth was in abundance.

The meal was a spectacular, traditional British Christmas meal: roasted turkey, mashed potatoes, giblet gravy, carrot and parsnip mash, Brussels sprouts…the whole shebang.

My friend Jerry made a wonderful video summary of the experience. I can’t believe it all happened in the span of only 6 days. There was a lot of great media that came out to support the event. Watch and read a few here:
Global TV (very cool, this aired several times on Christmas EVE!)
Edmonton Journal story written by Liane Faulder
Edmonton Woman Magazine (starts on page 8 and continues on page 36).
CBC TV and Radio

THANK YOU to all involved for the kindness you share, the gifts you give and the community you build. I’m so honoured to be a part of it all.

There may be more classes coming up at the shelter…how could I possibly stay away after this?!

 

 

Au début de décembre dernier, j’ai affiché une demande d’aide.

D’habitude, à peu près trois personnes lisent mon blogue, y compris ma mère et moi-même. Mais cette fois-ci, quelque chose a touché une corde sensible.

Je vous ai demandé de m’aider à récolter un peu d’argent afin de pouvoir assembler des « trousses » d’outils essentiels pour la préparation de repas-maisons que je donnerai à des femmes qui vivent à Edmonton dans un refuge de deuxième étape pour victimes de violence familiale.

J’étais étonnée par la réaction du public (voici un article publié dans le quotidien Metro News qui démontre comment j’étais époustouflé). Des milliers de personnes ont répondu à ma demande, l’ont retransmit, l’ont gazouillé de nouveau sur Twitter, l’ont réaffiché, l’ont « aimé » et en ont fait des commentaires. Ainsi, des dizaines de personnes se sont portés bénévoles et ont fait un don. En rentrant chez moi du travail, je trouvais des piles de choses à ma porte!

Coordonner l’assemblage de ces trousses est la moindre des choses que j’ai pu faire pour rendre pareille la gentillesse et le soutien que j’ai reçus au cours des décennies. En tant qu’enfant, ayant grandit dans un milieu familial marqué par la violence, je me souviens du sentiment de me sentir seule dans mon épreuve de guérison intérieure (croyez-moi, vous y arrivez finalement!). La violence physique, psychologique et sexuelle n’est pas un sujet régulièrement abordé à chaque jour. Mais un trop grand nombre de personnes font expérience de cette violence chaque jour.

Pour moi, ceux qui ont le courage de passer à autre chose sont des champion(ne)s. Donc, les neuf femmes hébergées au refuge LaSalle étaient presque une équipe entière de championnes!

On a fait don d’environ 3 400$ et d’une dizaine d’articles de cuisine pour la cause. Pendant trois jours, j’ai magasiné frénétiquement après le travail (heureusement qu’il y a les amis avec des voitures spacieuses.) Ne pas perdant vue de notre objectif, nous avons acheté « 9 de tout » afin de créer neuf cadeaux identiques pour chacune des femmes.

Pendant quelques jours, ma maison était envahie par des tas de « 9 de tout. » De nombreux ami(e)s sont venu(e)s chez moi pour m’aider à assembler les trousses. J’ai donné à chaque bénévole un livre de recettes et un pot de « cornichons de remerciement » (préparés d’après la recette que nous avons enseigné aux femmes lors du premier cours de cuisine au refuge.)

Ultimement, nous avons créé neuf des plus spectaculaires cadeaux que nous aurons pu donner à ces championnes.

Nous avons distribué les cadeaux au refuge le jour de la dernière leçon de cuisine ainsi que la Journée Terra Madre – une journée d’action mondiale où chaque communauté autour du monde est invitée à faire quelque chose en relation avec les aliments locaux, la communauté, l’économie, la joie et la durabilité. Une équipe de bénévoles de Slow Food Edmonton et moi avons préparé de la nourriture et partagé des histoires avec ces femmes.  Il y avait une abondance de rires et de chaleur humaine.

Le repas britannique traditionnel était spectaculaire: de la dinde rôtie, des patates pilées, une sauce d’abats, des carottes et du panais pilés, des choux de Bruxelles…toute l’affaire.

Mon ami Jerry a créé un merveilleux résumé vidéo de cette expérience. Je n’arrive pas à croire que ceci s’est passé sur une période de seulement six jours. L’évènement a suscité l’attention de beaucoup de sociétés médiatiques géniales. Visionnez et lisez leurs reportages ici :
Global TV (Très génial, ce reportage a été diffusé à plusieurs reprises pendant la VEILLE de Noël!)
Edmonton Journal par Liane Faulder
La revue Edmonton Woman (L’article commence à la page 8 et continue sur la page 36).
Télévision | Radio-Canada 

MERCI à toutes les personnes impliquées pour la gentillesse que vous partagez, les cadeaux que vous donnez aux autres et la communauté que vous créez. C’est un honneur de faire partie de tout ce processus.

Il y aura peut-être d’autres cours de cuisine qui auront lieu au refuge…comment pourrais-je possiblement m’abstenir après tout cela?